Éviter les problèmes de peinture : comment faire ?

Photovoltaic installation

Appliquée dans de mauvaises conditions, une peinture peut présenter un certain nombre de défauts, pourtant évitables. Ces conseils vous permettront de les éviter.

Les problèmes de jaunissement, de coulures et de manque d’opacité

Certains types de peinture à l’huile ont tendance à jaunir, notamment ceux à ton clair, au contact de la chaleur des radiateurs, ou en raison d’une faible exposition à la lumière. Ce problème s’explique avant tout par l’inadéquation de ces peintures avec ces endroits. La solution serait d’appliquer dans ces zones des peintures acryliques, qui ne réagissent pas de la même manière au manque d’éclairage et aux fortes chaleurs.

Un autre problème assez courant porte sur la coulure : la peinture a tendance à faire des éclaboussures et à couler. Ceci s’explique souvent par la faible qualité de la peinture, une mauvaise conception du rouleau, ou encore une dilution excessive. Les solutions paraissent alors simples : soyez raisonnable dans la dilution de la peinture, ou bien ne la diluez pas, sauf pour la première couche, en général mélangée à 10 % d’eau ou de white spirit. L’application doit se faire par un temps adéquat, ni trop chaud ni trop froid, avec un rouleau de grande qualité.

Au même titre que la coulure, le manque d’opacité s’explique soit par la mauvaise qualité de la peinture ou du rouleau, soit par une erreur d’application (nombre de couches insuffisant, support trop sombre sous une peinture claire, peinture peu lissée, etc.). Pour y remédier, utilisez exclusivement une peinture et un rouleau de qualité, respectez à la lettre les consignes du fabricant, et n’oubliez pas de lisser après application.

Les problèmes de fissures et de bulles

Parfois, des fissures, des écailles ou des ridules apparaissent sur une couche de peinture, en grande partie à cause d’un produit de mauvaise qualité, mais aussi d’une dose insuffisante de peinture, ou d’un manque de préparation du support. La seule solution, pour éviter de tels problèmes, consiste à choisir un film solide, avec une concentration élevée de particules solides et une meilleure capacité de recouvrement, et à bien préparer le support – ponçage, nettoyage et séchage – avant application. Pour réparer des fissures existantes, brossez les parties contenant des écailles ou des ridules, puis poncez-les. Pour plus d’information, cliquez ici. Remettez-y ensuite une sous-couche avant d’appliquer la peinture finale.

Quid des bulles sur la peinture de vos murs ? Le problème provient dans ce cas de l’humidité de la paroi : soit le support n’était pas suffisamment sec au moment de l’application, soit vos murs sont infiltrés par de l’humidité. S’il s’agit simplement d’un problème de séchage, la solution sera de brosser, poncer puis ré-appliquer la peinture. Par contre, si l’infiltration d’humidité est à l’origine des bulles, il est conseillé de contacter un spécialiste des aérations ou de l’étanchéité des murs, pour traiter le problème à la source.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>