Astuces avant d’entreprendre les travaux de grillage

cale-de-blocage

Le grillage constitue la première protection de nos maisons depuis l’extérieur, qu’elles soient résidentielles ou professionnelles. En bordure de route, il permet d’éviter que les impacts d’accidents ou de collisions diverses parviennent jusque dans notre cour, et dans tous les cas il permet d’échapper à toute forme d’intrusion.

Mais ce n’est pas tout, dans le cas de particulier, le grillage permet aux enfants en bas âge de s’éloigner et aux animaux de s’évader. Des conditions doivent alors être respectées pour que le grillage puisse bien assurer son rôle, spécialement la rigidité.

Les outils et les matériaux

Avant de rassembler les outils et les matériaux, rassemblez votre équipe, car vous devez au moins être deux pour les travaux. Penser alors à vous protéger avec des gants et des chaussures adéquates, sans oublier le masque et les lunettes de protection.

Les panneaux métalliques et leurs poteaux seront les principaux matériaux, plus les jambes de force. Concernant ces dernières, il en faut deux pour les poteaux d’angles. La liste précise des outils et matériaux nécessaires dépendront du type de grillage que vous désirez installer : grillage rigide pour votre clôture, grillage rouleau simple torsion, grillage soudé ou autre ; mais vous verrez ici les outils et matériaux communément utilisés.

Pour les rassembler, vous aurez besoin de ces autres outils: piquets, burin, marteau, pinces, truelle, balayette. Il faut utiliser un burin avec un marteau et non pas une perceuse pour éviter les risques d’éclatement. Par ailleurs, un mètre ruban, un cordeau et un niveau à bulle seront essentiels. Les fils d’attache sont en outre excellents pour fortifier votre installation et des bloqueurs seront nécessaires pour assurer la tension.

Si vous édifiez votre grillage sur une dalle de béton ou de ciment, dans ce cas, vous devez vous servir d’une pelle, d’une bêche, de seaux, d’une éponge et d’eau. Privilégiez l’utilisation de béton à séchage rapide.

La règlementation sur les travaux

Avant d’entamer les travaux, assurez-vous d’avoir l’autorisation de le faire, d’être en accord avec le plan d’urbanisation de votre région et de respecter les règles de savoir-vivre, particulièrement vis-à-vis de vos voisins.

Un grillage ne se pose pas n’importe comment, sinon il perdra toute sa rigidité et son esthétique. En effet, la précision est nécessaire dans ce type de travaux, notamment pour l’espacement des poteaux, la dimension des ouvertures sur lesquelles seront placés ces poteaux, leur verticalité que vous règlerez au niveau à bulle. À part le niveau, vous devez tenir compte de la hauteur en prenant en compte la profondeur de scellement avant d’acheter.

Il faut bien respecter les étapes : tracer une horizontalité avec le cordeau, faire ensuite les trous avec des mesures maximums de 30x30cm avant d’y accrocher les panneaux métalliques et recouvrir seulement quand la verticalité est satisfaisante. Vous pouvez caler les poteaux avec des pierres pour maintenir le niveau. Ce ne sera pas nécessaire pour les poteaux qui se vissent.

Enfin, pensez à courber les grilles en cas de nécessité. Et pour les terrains en pente, opter pour une installation en escalier. Dans tous les cas, n’oubliez pas l’esthétique, car ce type d’installation est fait pour durer alors qu’il forme la première façade de votre chez-vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>